Twitter

News

NDP Backs Radical and Lawless “No One Is Illegal”

March 26, 2012

On Sunday, March 18, NDP Immigration Critic Don Davies attended a rally organised by the radical pro-illegal immigration group “No One Is Illegal”.

The NDP’s Immigration critic even tweeted a photograph of the group’s logo and praised its campaign to stop all deportations, including deportations of violent foreign criminals, war criminals, and bogus asylum claimants.

This is not the first time the NDP has lent its support to “No One Is Illegal”. Last May 28, NDP MP Jamie Nicholls attended a “No One Is Illegal” rally in Montreal, demanding immediate amnesty for all illegal immigrants and an end to deportations of foreign criminals.

Let’s be clear: “No One Is Illegal” is not simply another noisy activist group. They are hard-line, anti-Canadian extremists who:

  • oppose all immigration laws;
  • demand immediate amnesty for all illegal immigrants;
  • support human smuggling;
  • believe that there should be unlimited access to Canadian health care and welfare for everyone in the world who wants it;
  • believe Canada (which they call “Kanada”) is illegitimate. In fact, No One Is Illegal organiser Luam Kidane said: “I don’t recognise and neither does No One Is Illegal that the Canadian state is a legitimate entity,” and further added that “Canada is an occupying state on colonised land, Turtle Island”;
  • support the destruction of property as a protest against capitalism;
  • and endorse terrorism against Israel.

While the NDP is attending rallies in support of an organization that doesn’t even believe Canada has a right to exist, our Conservative Government is focused on the real problems facing Canadians: creating jobs and growing the economy.

The NDP’s cheerleading for anarchists and anti-capitalist mobs is yet another example of the danger they pose to the Canadian economy.

Unlike the NDP, Conservatives believes in reforms to Canada’s immigration system to focus it on fuelling economic prosperity for our country.

—————————————————————————————————————–

Le NPD soutient le groupe radical et anarchiste No One Is Illegal

Le dimanche 18 mars, le porte-parole néo-démocrate sur l’immigration Don Davies a assisté à un rassemblement organisé par No One Is Illegal, un groupe radical et en faveur de l’immigration illégale.

Le porte-parole néo-démocrate a même affiché sur Twitter une photo du logo du groupe et a fait l’éloge de la campagne qu’il mène pour stopper toutes les déportations, y compris celles de criminels violents étrangers, de criminels de guerre et de faux demandeurs d’asile.

Ce n’est pas la première fois que le NPD apporte son soutien au groupe No One Is Illegal. Le 28 mai dernier, le député néo-démocrate Jamie Nicholls a assisté à un rassemblement du groupe à Montréal, réclamant l’amnistie immédiate pour tous les immigrants illégaux et la cessation de la déportation des criminels étrangers.

Soyons clairs : No One Is Illegal n’est pas qu’un simple autre groupe d’activistes qui aime faire du bruit. Il s’agit d’un groupe d’extrémistes intransigeants et anti-Canada qui :

  • s’oppose à toutes les lois sur l’immigration ;
  • réclame une amnistie immédiate pour tous les immigrants illégaux ;
  • soutient le passage de clandestins ;
  • croit que l’accès au système de santé et au bien-être social du Canada devrait être illimité pour quiconque veut en bénéficier dans le monde ;
  • croit que le Canada (qu’il appelle Kanada) est illégitime. En fait, l’organisateur Luam Kidane a dit « Je ne reconnais pas, tout comme les autres activistes de No One Is Illegal, que l’État canadien est une entité légitime », ajoutant que « Le Canada est un État occupant sur une terre colonisée, Turtle Island » ;
  • est en faveur de la destruction de la propriété comme forme de protestation contre le capitalisme ;
  • soutient le terrorisme contre Israël.

Alors que le NPD assiste à des rassemblements soutenant une organisation qui ne croit même pas que le Canada a le droit d’exister, notre gouvernement conservateur se concentre sur les vrais problèmes des Canadiens : la création d’emplois et la croissance économique.

Le fait que le NPD soutienne des anarchistes et des gangs anticapitalistes n’est qu’un autre exemple du danger qu’il représente pour l’économie canadienne.

Contrairement au NPD, les Conservateurs croient en des réformes du système d’immigration canadien afin d’en faire un levier pour la prospérité économique de notre pays.

FROM:
TO:

© 2011 JasonKenney.ca